La Normandie médiévale dans l’Eure

« Faire de la Normandie une des destinations phares de France et d’Europe sur la thématique médiévale, qui emmène nos visiteurs à la découverte des grandes heures de la civilisation normande » est l’ambition de la Normandie, qui a retenu le « médiéval » parmi les quatre thématiques prioritaires qui font la renommée de la Normandie à l’international.

Filière majeure de développement touristique pour le Département, inscrite dans son Schéma Départemental Touristique, l’Eure avec son Agence de Développement touristique portent ainsi la même ambition.

Avec la présence de sites de premier plan comme Château-Gaillard, le Domaine d’Harcourt, l’abbaye du Bec Hellouin, Verneuil d’Avre et d’Iton, le château de Gisors, l’abbatiale de Bernay, la cathédrale d’Évreux,  l’Eure est une destination légitime. Dans l’Eure, tous les grands faits, de la bataille d’Hastings à la Guerre de Cent Ans, sont visibles, tout comme la présence de personnages emblématiques : Richard Cœur de Lion, Guillaume le Conquérant, Henri Beauclerc, Philippe-Auguste…

De nombreux sites témoignent également de cette période comme le château du Blanc Buisson, les vestiges du château de Montfort, Evreux, avec la châsse de Saint Taurin, les abbayes : Bonport, Fontaine-Guérard, Mortemer, l’ancienne abbaye de Grestain ou la léproserie et la chapelle Saint-Thomas à Aizier …

Tous ces lieux sont régulièrement animés par des fêtes médiévales ou des manifestations culturelles.

Mais le tourisme culturel et en particulier celui lié à la période médiévale gravite dans un secteur très concurrentiel. L’Eure doit donc faire preuve d’innovation que ce soit en termes de médiation ou de promotion. Les sites doivent pouvoir séduire et attirer tout en proposant des expériences touristiques en phase avec les attentes du public.

Mais c’est aussi un secteur porteur de sens, de valeurs, d’échanges et d’expériences qui répond parfaitement aux attentes actuelles des visiteurs.

« les nouvelles tendances de consommation bouleversent les codes, font évoluer la pratique culturelle de ces clientèles et leurs attentes. Il ne s’agit désormais plus de simples découvertes, mais d’une recherche d’expériences partagées et d’émotions : le visiteur souhaite expérimenter l’authenticité des lieux et s’immerger dans la culture du territoire. Il faut aujourd’hui rendre les visites plus attractives, dynamiques et interactives, afin de les transformer en expériences au cours desquelles le visiteur devient acteur et interagit avec son environnement. Il s’agit avant tout d’apporter aux visiteurs de nouvelles solutions pour nourrir l’expérience de visite. Ces segments constituent de nouveaux enjeux et de nouvelles opportunités de développement pour les institutions culturelles, privées ou publiques. »

Afin de faire monter en gamme les sites et augmenter la fréquentation ou diversifier les activités, l’ADT de l’Eure propose ainsi des outils qui visent à :

  • Accompagner les prestataires locaux en étant à la fois garant de la spécificité locale et de la politique Régionale via Destination Normandie médiévale.
  • Créer et entretenir une vie de réseau.
  • Développer des outils promotionnels